Nos solutions


Nos solutions Planchers chauffants pour un projet de rénovation


Nos solutions de P.A.C. pour l'eau chaude et le chauffage dans l'existant


Nos solutions Solaires pour l'eau chaude et le chauffage dans l'existant


Multibéton-France
ZI du Grand Bois
6 rue Charles Desgranges
57200 SARREGUEMINES
Tél. : 03 87 98 69 11
Fax : 03 87 98 69 12

Rénovation chauffage : Murs chauffants

Second cas de figure  : Vous ne souhaitez pas toucher, ni même surélever le sol existant de votre maison mais désirez quand même profiter de tous les avantages d'un plancher chauffant : invisibilité, confort, économies d'énergie…

Quand le sol n'est pas équipable d'un plancher chauffant, le mur constitue une alternative séduisante.

En équipant un ou plusieurs pans de mur avec un réseau de tubes chauffants MULTIBETON, on crée un véritable "plancher chauffant vertical", également à "basse" température.

Deux procédés MULTIBETON sont possibles :

Ce dernier est aussi applicable au plafond où il devient le PLAFOND SEC.

Le procédé "MUR HUMIDE" :

Le procédé MUR HUMIDE consiste à intégrer les tubes chauffants MULTIBETON, à base de polypropylène et donc extrêmement résistants, dans une couche d'enrobage d'épaisseur minima 35 mm et armée d'un métal déployé (type NERGALTO).

Les tubes sont fixés sur les rails à clips MULTIBETON, eux-mêmes fixés au mur brut à l'aide de vis synthétiques. En général, le mur brut reçoit préalablement une couche isolante pour limiter les transmissions de chaleur vers le local contigu (si mur intérieur) ou vers l'extérieur.

La couche d'enrobage peut être réalisée à base de ciment (impératif si un mur chauffant et rafraîchissant est souhaité) ou de pl&âtre projeté. Même si ce matériau est thermiquement moins conducteur qu'un mortier ciment, il est recevable en cas de chauffage seul.

Le procédé "MUR SEC" :

Le procédé MUR SEC se caractérise par un recouvrement des tubes chauffants MULTIBETON (sans enrobage) par des plaques "sèches" à base de ciment (impératif si un mur chauffant et rafraîchissant est souhaité) ou de pl&âtre.

Les tubes MULTIBETON sont fixés à la paroi murale brute (préalablement isolée) avec les mêmes rails à clips MULTIBETON que ceux utilisés pour les procédés de plancher chauffant MULTIBETON avec chape flottante. Ces rails à clips MULTIBETON ont d'ailleurs une double fonction : fixer les tubes mais aussi les plaques de recouvrement.

Le procédé MUR SEC présente un atout de taille : il permet une pose immédiate du revêtement mural (papier peint, carrelage, moquette…) et donc un gain de temps précieux pour l'utilisation du système de chauffage.

Mais il est aussi la solution idéale pour l'adjonction peu coûteuse d'un mur chauffant aux radiateurs traditionnels d'une maison existante de façon à les faire fonctionner à "basse" température (max 50°C au plus fort de l'hiver) et permettre ainsi l'installation, en remplacement de la chaudière existante, d'une pompe à chaleur "basse" température ou une chaudière à condensation durablement performante.

Le plus souvent, le procédé MUR SEC remplace (avantageusement) les émetteurs existants : radiateurs ou convecteurs. Mais dans les deux configurations -mur chauffant intégral ou mur chauffant additionnel- le procédé MUR SEC permet, en plus d'économies d'énergie conséquentes, une importante amélioration du confort en hiver et, si on le souhaite, en été.

Mur chauffant intégral (à la place de radiateurs ou de convecteurs)

Mur chauffant additionnel (en complément de radiateurs)

Le procédé PLAFOND SEC

Lorsque la surface murale équipé est insuffisante ou inappropriée, le plafond fournit une excellente alternative (ou complément), d'autant qu'il est généralement dégagé.

Le procédé applicable est le PLAFOND SEC dont les composants sont très exactement les mêmes que ceux du MUR SEC : tube, rails à clips (fixés au plafond brut), collecteurs et plaques de plâtres ou ciment, ces dernières pour le recouvrement des tubes.

Confort et économie d'energie (sans travaux contraignants) : les grands avantages du MUR SEC sont aussi ceux du PLAFOND SEC.

Consulter nos documentations :