Nos solutions


Nos solutions Planchers chauffants pour un projet de rénovation


Nos solutions de P.A.C. pour l'eau chaude et le chauffage dans l'existant


Nos solutions Solaires pour l'eau chaude et le chauffage dans l'existant


Multibéton-France
ZI du Grand Bois
6 rue Charles Desgranges
57200 SARREGUEMINES
Tél. : 03 87 98 69 11
Fax : 03 87 98 69 12

Aides financières pour la rénovation du chauffage

L'éco-prêt à taux zéro pour l'amélioration thermique des habitations existantes

Créé par les Pouvoirs Publics en 2009 à la suite du Grenelle de l'Environnement, l'éco-prêt à taux zéro permet d'emprunter jusqu'à 30 000 € sans intérêts (et sans conditions de ressources) pour réaliser des travaux d'économies d'énergie dans les habitations existantes. Le délai de remboursement de cet éco-prêt est normalement de 10 ans.

Proposé par les principales banques dans le cadre d'une convention signée avec l'Etat, ce dispositif s'adresse aux habitations achevées depuis au moins 2 ans et à usage de résidence principale.

L'éco-prêt à taux zéro ne peut financer un seul poste de travaux. Seul est éligible un "bouquet" de travaux (au moins 2) d'économie d'énergie, à réaliser obligatoirement par un ou plusieurs professionnels.

Les postes de travaux entrant dans le cadre du dispositif sont au nombre de 6 :

  1. Isolation performante de la toiture
  2. Isolation performante des murs extérieurs
  3. Remplacement performant des ouvrants donnant sur l'extérieur
  4. Installation d'un équipement de chauffage performant : pompe à chaleur ou chaudière à condensation
  5. Installation d'un équipement de chauffage utilisant les énergies renouvelables : chaudière bois
  6. Installation d'un équipement de production d'eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables : chauffe-eau solaire ou système solaire combiné (SSC)

Des exigences de qualité sont formulées pour les matériels concernés par ces 6 postes de travaux. Ainsi, pour les pompes à chaleur, un COP minimum de 3,4 est exigé.

Par extension, l'éco-prêt (maxi 20 000 € pour 2 postes de travaux ; maxi 30 000 € pour 3 ou plus) peut aussi porter sur les "travaux induits" par les équipements concernés.

Ainsi, à titre d'exemple, le coût de remplacement des radiateurs existants par, par exemple, un plancher chauffant ou celui de l'adjonction, aux radiateurs, de murs chauffants entrent complètement dans le poste de travaux de chauffage performant : pompe à chaleur ou chaudière à condensation. Il en est de même, autre exemple, des forages ou des travaux de terrassement liés à l'installation d'une pompe à chaleur géothermique ou des travaux de toiture imposés par l'installation d'un chauffe-eau solaire.

Le coût de dépose de matériels existants ainsi que les frais d'étude et d'assurance liés à la réalisation des travaux peuvent eux aussi être pris en compte dans le cadre du dispositif de l'éco-prêt à taux zéro.

L'offre MULTIBETON comporte de quoi réaliser, sans travaux d'isolation thermique complémentaire, une vingtaine de "bouquets" de travaux (chauffage + eau chaude sanitaire) immédiatement éligibles à un éco-prêt à taux zéro de 20 000 € maxi*.

En complétant les deux postes de travaux concernant le chauffage et l'eau chaude sanitaire d'une amélioration de l'isolation thermique du b&âtiment (murs extérieurs, toiture ou/et ouvrants), ce sont 30 000 € qui peuvent être empruntés sans intérêts.

L'éco-prêt à taux zéro est cumulable avec d'autres aides publiques : le crédit d'impôt au titre du développement durable (moyennant un plafond de ressources), les aides de l'ANAH et les aides régionales pour le solaire.

 

*Pour en savoir plus sur l'Ecoprêt à taux zéro (EPTZ) cliquez sur : www.ecopret-tauxzero.fr et www.developpement-durable.gouv.fr.