Nos solutions


Nos solutions Planchers chauffants pour un projet de rénovation


Nos solutions de P.A.C. pour l'eau chaude et le chauffage dans l'existant


Nos solutions Solaires pour l'eau chaude et le chauffage dans l'existant


Multibéton-France
ZI du Grand Bois
6 rue Charles Desgranges
57200 SARREGUEMINES
Tél. : 03 87 98 69 11
Fax : 03 87 98 69 12

Rénovation chauffage : Traitement d'eau

Premier cas de figure : Votre installation est encrassée et menacée par la corrosion

Si votre installation est encrassée et menacée par la corrosion, la priorité est de la (faire) rincer soigneusement pour évacuer tous les résidus d'origine corrosive et organique qui se sont accumulés un peu partout sur l'installation.

Le recours à un dispersant (type SANOL H15 d'ELYSATOR) peut être recommandé pour mettre un maximum de résidus en suspension avant le rinçage.

Une fois l'installation nettoyée, il faut veiller à la remplir avec de l'eau dont la dureté soit faible ou modérée (moins de 20°f). En effet, une forte dureté peut entraîner, sous l'effet du réchauffement de l'eau, des risques de précipitation de calcaire pénalisants pour le rendement de l'installation, voire pour sa pérennité car une forte dureté s'accompagne toujours d'une forte conductivité électrique, facteur de corrosion galvanique (ou électrolyse).

Si l'eau du réseau est (trop) dure, il est possible de la déminéraliser via une cartouche jetable PUROTAP comportant une résine filtrante.

La seule déminéralisation de l'eau limite les risques d'atteinte corrosive sur l'installation mais ne la protège pas complètement car elle reste soumise à l'action de l'oxygène qui pénètre dans l'installation par différents organes comme les joints, raccords ou purgeurs.

Il est donc recommandé d'équiper l'installation d'un petit appareil consommateur d'oxygène incorporant à cet effet une anode sacrificielle en magnésium.

Cet appareil, appelé ELYSATOR, «piège» l'oxygène sans lequel il n'y a pas d'oxydation possible et pas davantage de formations d'algues, même à basse température. De plus, la dissolution du magnésium fait d'une eau acide une eau alcaline, donc non agressive.

Il existe plusieurs types d'appareils ELYSATOR selon l'importance du volume d'eau de chauffage à traiter. A noter que les premiers modèles pour la maison individuelle et le petit tertiaire assurent en plus le dégazage, ce qui est à la fois un rempart contre la corrosion par oxydation et… un atout pour un bon fonctionnement hydraulique de l'installation.